CHIMERES:
êtres bizarres composés de parties disparates

CHIMERES*   êtres bizarre composés de parties disparates

 Issues des pérégrinations imaginaires de leur auteur, les chimères d’Olivier Jeannin offrent au spectateur un voyage

dans un univers incertain. A ces créatures fictives font écho des images plus abstraites, plongeant dans la matérialité

de la chair, interrogeant les liens entre animalité et humanité.

En contrepoint du monde réel, ces ferrotypes forment un ensemble inattendu, poétique et étrange, semblant plonger

dans le monde de l’onirique et du mythique pour interroger les fondements de nos origines et de nos aspirations.

Les Chimères, photographies 100% chimiques, ont été produites sans aucun artifice moderne et sont le fruit d’une

multitude d’essais et d’échecs, de tâtonnements lumineux, intégrant l’imperfection, l’accidentel et la surprise comme

compagnons essentiels de la quête artistique et invités bienvenus de l’inconscient.

Olivier Jeannin, artiste pluridisciplinaire, a trouvé dans le procédé du collodion humide, technique difficile et exigeante

remontant aux origines de la photographie, le moyen d’expression qui résonne en lui et qui lui offre un espace-temps

fait de singularité et d’attention.

Caroline Recher - Historienne de l'art - Conservatrice

Chimères006Chimères006
Chimères001-2Chimères001-2
Chimères010Chimères010
Chimères014Chimères014